Le Dariolage au Pays de la Châtaigneraie en Vendée



La Vendée est riche d’un patrimoine culturel et architectural. Le Pays de la Châtaigneraie est un territoire rural dans lequel les exploitants agricoles, artisans du terroir, ont laissé un passé riche d’élevage et de culture.
Témoins du passé : musiques, chants, danses et traditions culinaires, nous transportent des décennies, voire , des siècles en arrière.

Dans ce territoire de labours, la voix humaine était utilisée sous forme de chants appelés « dariolage » pour guider un attelage de bœufs dans les champs.

Il s’agit d’une technique ancestrale, dont le fief est au du Pays de la Châtaigneraie entre bocage et sud Vendée. Le dariolage consiste en un chant pratiqué par le paysan pour la conduite des bœufs lors du labour. En s’adressant ainsi à ses bêtes par des variations d’intonation et des inflexions vocales, le paysan indique la direction et le rythme à suivre pendant le travail du labour. D’une ferme à une autre, les chants étaient différents et spécifiques à chaque paysan.

On trouve les derniers détenteurs et donc témoins de ces chants ancestraux au cœur du Pays de la Châtaigneraie. Cette technique vraisemblablement employée au début du XIII ème siècle s’est éteinte avec l’apparition du tracteur au milieu du XX ème siècle. Ainsi le dariolage révèle la façon dont le paysan du moyen âge parvenait, par la voix et le chant, à tirer le meilleur de son attelage dans le travail tout en respectant ses animaux.

C’est ainsi qu’en 2009, une association qui réunit une dizaine de témoins directs darioleurs et quelques personnes en plus convaincues de l’intérêt de sauvegarder cet héritage ancestral a vu le jour. En proposant des démonstrations dans les fêtes et foires et en élevant des bœufs dans la tradition du dariolage ils contribuent à transmettre ce patrimoine culturel, qui constitue un savoir-faire unique et donc à protéger.

C’est un beau travail de mémoire et de transmission qui se fait entre anciennes et nouvelles générations contribuant ainsi à la pérennité du patrimoine matériel et immatériel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*